BSV (BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL)

Pour renforcer la surveillance biologique du territoire et en particulier les systèmes d'alertes et d'informations auprès des agriculteurs, un nouveau bulletin d’information a été lancé début septembre 2009, le BSV (Bulletin de santé du végétal). Il prend le relais des Avertissements Agricoles. Son rythme de parution est hebdomadaire durant la période de végétation, ce qui correspond à environ 30 bulletins par an pour les grandes cultures.

Le Bulletin de santé du végétal se décline en 6 versions :

  • le BSV Grandes Cultures,
  • le BSV Légumes,
  • le BSV prairies,
  • le BSV Zones Non Agricoles.
  • le BSV Vignes
  • le BSV Horticole

Il livre des informations relatives à l’état des cultures et évalue les risques liés aux maladies et aux ravageurs encourus par les productions végétales. Il permet ainsi de raisonner et d’optimiser la conduite de ses cultures et avec elle, ses interventions phytosanitaires. L’objectif est, in fine, de maintenir une agriculture performante et des produits agricoles de qualité.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement par email le BSV, inscrivez vous en remplissant le formulaire suivant

Un système d'observations mutualisées

Le BSV est produit par les Chambres d’agriculture ; les informations nécessaires à son élaboration sont fournies par les partenaires d’un réseau d’observations mutualisées :

  • pour les grandes cultures, 140 parcelles sont observées (34 parcelles de blé, 29 de colza, 26 d'orge d'hiver, 22 de maïs, 15 de tournesol, 7 triticale, 5 d'orge de printemps, 2 de soja) par :

•    la Chambre régionale d'agriculture de Franche-Comté,
•    les Chambres départementales d’agriculture du Jura, de Haute-Saône, du Doubs et du Territoire de Belfort,
•    les coopératives Interval et Terre Comtoise,
•    les négoces Agrodiffusion, BASTARD, CHAYS, SA FAIVRE, Moulin JACQUOT,
•    le lycée agricole de Vesoul et quelques agriculteurs.

Les instituts techniques Arvalis et Cetiom participent, dans un souci de cohérence interrégionale, à la relecture du BSV.
 

  • pour la vigne, 13 parcelles sont observées par :

•    la société de viticulture,
•    Interval et Terre Comtoise.

  • pour les prairies, la FREDON a pris à son compte l’animation des BSV Prairie.                   

Quel intérêt à consulter les BSV ?

Ce bulletin donne une tendance des risques encourus par les cultures hebdomadaire et à l’échelle régionale. La couverture du territoire est beaucoup plus fine qu’avec les Avertissements Agricoles puisque l’analyse des risques est fondée sur l’observation de parcelles réparties sur l’ensemble de la Franche-Comté.

Les bulletins fournissent un état sanitaire précis des cultures mais pour autant ils ne dispensent aucunement de surveiller ses cultures. Au contraire, ils sont des outils d'aide à la décision.

•    ils permettent à chaque agriculteur de connaître tous les éléments à prendre en compte pour observer, compter, reconnaître et apprécier le risque sur sa parcelle et, au final, décider de la nécessité d’intervenir,
•    aucune préconisation et aucun produit phytosanitaire n’est mentionné,
•    seules des notes communes inter organisme sur l’état des résistances des maladies cryptogamiques ou de certains insectes aux substances actives peuvent figurer.

Des messages réglementaires du ministère de l’Agriculture peuvent venir en complément.

Où trouver les BSV ?

Les BSV sont disponibles tous les mardis sur différents sites :

Mentions légales | Plan du site |  Coordonnées    |  RSS